En quoi SARKO est-il plus bête que le roi de Hollandie ?

C’est pas peu dire …

A l’occasion de la campagne électorale du second tour des régionales, la bande à SARKO qui n’a pas beaucoup de réserves à la différence de l’ost du roi de Hollandie qui a pourtant fait piètre figure au premier tour, tente de débaucher les électeurs de LA PEN.

Les candidats de la bannière sarkoziste font à la manière MORANO, cette oie qui n’a pas toujours tort mais qui est irrémédiablement stupide (Arsa adore les oies qui reviennent de la mare pour savourer dans la basse-cour la pâtée du soir préparée amoureusement par Peau d’Ane et, encore plus, l’oie à l’instar de Visée qui est une merveille fondante de la cuisine belge – une de ses arrière-grands-mères était belge …) : que je t’agite la race blanche et la culture judéo-chrétienne pour convaincre les électeurs « frontistes » et les abstentionnistes du premier tour de venir voter pour eux. Pitoyable …

Premièrement : parmi ces ci-devant abstentionnistes, il est peu probable qu’il y ait beaucoup de nostalgiques de Vichy dont le souvenir et l’idéologie sont tout de même à la base de la création du FN par papa et ses amis d’Ordre Nouveau en 1972 ; en effet, s’il y a plus de 14 pétainistes indélébiles, pour 100 électeurs inscrits et potentiels, pourquoi n’ont-ils pas fait le déplacement jusqu’à l’isoloir le dimanche 6 décembre 2015 ? Ils étaient partis à la pêche ou à la chasse … Ils pouvaient même être à l’agonie sur un lit d’hôpital ! L’un dans l’autre, ça fait pas grand monde …

Deuxièmement : les 14 électeurs sur 100 qui ont voté FN dimanche dernier l’ont fait, soit par conviction extrême droitière, soit par protestation contre la politique néolibérale menée depuis des décennies par l’alternance droite-gauche qui démolit la souveraineté nationale, qui privilégie les nantis et paupérise les catégories laborieuses du pays. Pourquoi ces déçus de l’alternance iraient-ils voter dimanche prochain pour l’un ou l’autre de leurs bourreaux , que ce soit les hollandistes ou les sarkozistes ? Ils voteront blanc ou s’abstiendront.

Troisièmement : comme leur patron, les candidats sarkozistes sont agités de tics qui les font se trémousser et donner des coups d’épée (de bois) dans l’eau ; ce n’est pas un programme rassurant quand il s’agit de faire venir un abstentionniste voter pour ses listes.

       Y aura-t-il un raz de marée bleu marine ? Peu probable, surtout quand Pierre GATTAZ (un autre fils à papa !) le patron du capital en France n’a pas encore estimé qu’il était temps de pactiser avec le fascisme.
      Y aura-t-il un déferlement bleu (de roy ?) ? Peu probable, là encore, car l’appoint des transfuges FN sera insignifiant.
      Y aura-t-il une marée rose (bonbon) ? Vous rigolez ! Mais c’est quand même la seule élection dite intermédiaire depuis 2012 que le parti de François HOLLANDE ne perdra pas complètement en rase campagne. Notre actuel Président sera donc guillerettement conforté dans sa décision d’aller aux présidentielles de 2017.

Pour le coup, l’avenir n’est pas rose du tout, avec le trio infernal, François, Marine et Nicolas!

Mais d’ici là, l’eau aura coulée sous les ponts … malgré le réchauffement climatique !*

Arsa arsa2.png

* Ou à cause du dit réchauffement …