Ignorantus

Le candidat à la candidature SARKOZY a donc des ancêtres gaulois puisqu’il vit à la française même si ses origines plus ou moins lointaines lui donnent sinon un fond hellénique du moins slave puisque au premier millénaire de notre ère les Slaves ont fait des incursions jusqu’aux extrémités du Péloponnèse. Il a aussi, sans doute, quelques gouttes de sang magyar versées dans les veines de ses lointains ancêtres par un peuple venu des fonds de l’Asie. Mais après tout, les Celtes au cours du premier millénaire avant Jésus-Christ, avaient déjà déferlé par groupes plus ou moins importants sur l’Europe centrale, occidentale et méditerranéenne allant même jusqu’à déborder sur l’Anatolie, cette portion asiatique de l’actuelle Turquie.

Tout ça pour dire que le droit du sang plus ou moins mêlé ne vaut pas grand-chose face au droit du sol. Tout ça aussi pour dire que si Nicolas SARKOZY n’a pas de notions très claires de la préhistoire et de l’antiquité du peuplement de l’Europe et de la France, il finit par retomber sur ses pieds en se proclamant Gaulois, donc Celte !

Il a aussi, malheureusement, une idée plus qu’incertaine de la vie des Français au Moyen-Age …

Il prétend en effet que relève des mœurs « moyenâgeuses » le fait d’avoir des hommes qui se baignent en maillot et des femmes qui se baignent, elles, tout habillées.

Arsa déteste l’adjectif « moyenâgeux » qui est utilisé principalement par des gens qui ne connaissent rien au Moyen-Age, lequel a duré mille ans, ce qui implique qu’il ne soit pas très uniforme du début à la fin. Au Moyen-Age, on est beaucoup plus propre qu’aux siècles suivants, en particulier les XVIème et XVIIème siècles. En ville, on fréquente les étuves dont la mauvaise réputation induit que les hommes et les femmes y étaient fort déshabillés. A la campagne où vit la majorité de la population, la baignade se fait en général dans le cours d’eau qui traverse les champs, prés et boqueteaux environnants. Cette baignade ignore le caleçon, le maillot et même le bikini : la tenue d’Eve et d’Adam est tellement plus appropriée !

Que Monsieur SARKOZY cesse de faire des effets de moralisateur laïcisant en sortant des bourdes qui en disent un peu trop long sur ses défaillances culturelles.

Quand Bécassine, à la Belle Epoque, accompagnait Madame de Grand-Air et sa petite fille aux bains de mer et que tenant par la main Lolotte en maillot rayé, elle faisait trempette dans l’eau salée, elle ne dénudait que ses pieds tout en retroussant à peine ses jupailles pour les garantir des éclaboussures. Peut-être même, dans une de ses nombreuses aventures, lui est-il arrivé d’adopter en dépit de sa pudeur le long maillot de bain en coton. Mais Arsa tient pour à peu près sûr qu’elle gardait indéfectiblement sur la tête son bonnet breton qu’elle n’ôtait que dans le secret de sa chambre à coucher pour le remplacer par un bonnet de nuit.

Les diatribes contre le burkini sont aussi ridicules que les femmes qui se baignent dans la mer tout habillées et que les maris et grands frères qui les y encouragent. Les uns et les autres recourent à la provocation ce qui n’a rien à voir avec le débat politique.

L’attachement d’Arsa et de ses amis à la laïcité n’implique pas de se vautrer dans le grotesque comme le font certains responsables politiques qui laissent sans vergogne l’Ecole publique se faire instrumentaliser par des groupes de pression économiques tout en faisant des rivages océaniques et méditerranéens des espaces prétendument réservés à la laïcité ! La confusion dans l’échelle des valeurs comme toute autre confusion conduit droit au recul de la démocratie.

Nicolas SARKOZY n’a-t-il pas proclamé il n’y a pas si longtemps que la morale du prêtre lui semblait plus solide que celle de l’instituteur ? Il recueille aujourd’hui le fruit amer de son irréflexion.

Il devrait apprendre à tourner sa langue sept fois dans la bouche avant d’en sortir une connerie. Cela l’amènerait peut être à plus de réflexion … En tout cas, le temps passé à cet exercice lingual devrait épargner nos oreilles qui ne subiraient plus ses âneries à la même fréquence qu’aujourd’hui.

Arsaarsa2.png